La passe miroir : Les fiancés de l’hiver – Christelle Dabos

Bonjour à tous,

C’est en cette matinée de rentrée des classes que je me décide à republier un article. Honnêtement j’ai à peine le temps de lire en ce moment tellement je suis fatiguée par mon alternance, alors écrire les articles me parait infaisable.

Mais bon, mon prof étant parti fumer en plein milieu de son cour, oui, oui il l’a fait, je prend le temps de donner mon avis sur mon dernier coup de coeur litteraire La passe miroir 

Pour l’instant je n’ai lu que le premier tome, j’ai commencé en ce jour le deuxième seulement deux chapitres que j’ai déjà adorés.

J’ai longuement hésité avant de lire « la passe miroir », j’en ai beaucoup entendu parlé sur Instagram, comme souvent depuis que j’ai ouvert mon compte, mais je n’arrivais pas à me projeter dans le thème de l’histoire, et lorsque je l’ai enfin ajouté à ma PAL, il a longtemps pris la poussière sur une étagère.

Et c’est dans une matinée ensoleillé, non ce n’est pas vrai mais ça fais plus jolie, que j’ai commencé à le lire, j’ai lu les deux/trois premier chapitre, puis j’ai re laissé le livre à l’abandon une petite semaine, pour finalement le continuer et avoir le fameux coup de coeur !

Dans un premier temps voici un résumé de Wikipedia :

Il y a bien longtemps, l’ancien monde a volé en éclats, détruit par un mystérieux cataclysme nommé la Déchirure. Il ne subsiste désormais que des îles (appelées « arches ») flottant dans les cieux. Sur chaque arche règne un « esprit de famille », un puissant être immortel qui est l’ancêtre commun de nombre de ses habitants et leur a transmis une partie de ses pouvoirs.

Ophélie vit sur Anima, l’arche où les objets ont une âme, et possède (comme la plupart des habitants) des dons particuliers. Elle est d’abord une liseuse, capable de retracer le passé d’un objet d’un simple contact, mais elle a également un talent plus rare : celui de voyager en traversant les miroirs.

Très douée dans son domaine, cette jeune fille maladroite, solitaire et réservée travaille dans le musée de son grand-oncle et mène une vie paisible et sans histoire entourée de sa famille, jusqu’au jour où elle apprend avec horreur que les Doyennes de l’Arche la destinent à un mariage diplomatique avec un homme d’une autre Arche, le Pôle. Impossible pour elle de refuser cette union, sous peine d’être bannie et de déshonorer toute sa famille.

Accompagnée de sa tante qui lui sert de chaperon, Ophélie est forcée de quitter son monde et sa famille pour rejoindre son fiancé Thorn, un jeune homme froid et méprisant qui semble aussi peu ravi qu’elle de ce mariage. A la Citacielle, la capitale flottante du Pôle, elle découvre un monde étrange et très différent de tout ce qu’elle a pu connaître, où différents clans rivaux s’affrontent pour les faveurs de leur esprit de famille, le seigneur Farouk …

Il est vrai que les premiers chapitres mettent l’histoire en place et ne sont pas forcément passionnants, mais à partir du moment où Ophélie quitte Anima pour aller au Pôle, les intrigues commencent et elles sont vraiment prenantes.

On s’attache vite à Ophélie qui est très maladroite et est une fille simple parmi un entourage de « m’as-tu-vu ». Elle se fiance –à son grand désespoir- au ténébreux Thorn, aimé de… personne, froid, et distant. J’aime ce personnage car malgré le mal qui se donne pour créer une distance entre Ophélie et lui, il donne un sentiment protecteur et rassurant. Il y a aussi Berenilde, la tante de Thorn, qui s’occupe de reprendre en main « l’éducation » d’Ophélie, qui découvre l’univers de la cour. Elle a un caractère fort, et n’est pas forcément tendre avec Ophélie. Mais on comprend vite la raison de ses sautes d’humeur. Pour finir parmi tous les personnages présents, le dernier dont je souhaite parler est Renard un valet dont on se méfie au début, mais dont on fini par s’attacher. J’espère qu’il sera présent dans les prochains tomes. Il y en a bien sûr d’autres, le apparemment magnifique Archibald qui me fait penser au chapelier fou d’Alice au pays des merveilles, la tante et chaperonne d’Ophélie, mais je vous laisse les découvrir.

Ça faisait longtemps que je n’étais pas autant impliqué dans l’histoire d’un livre. Dès que Ophélie à une conversation avec Thorn, je suis impatiente de savoir ce que ces deux là vont se dire. Comme si une amie me racontait ses histoires de coeur. J’adore aussi les conversations entre Ophélie et Archibald, qui sont trépignantes. Tout le long de l’histoire j’arrive à me sentir concerné par ce que va vivre la petite Ophélie et encore une fois, c’est assez rare dans mes lectures. Il m’arrive souvent de rigoler, de crier « oh non elle n’a pas dit ça », « mais non ce n’est pas possible !!! », etc. Mes voisins doivent me prendre pour une folle 

Je trouve l’univers crée saisissant, et le style de l’auteure permet de l’imaginer sans difficulté, et pour autant les descriptions ne sont pas interminables. Parfois, lors de mes lectures, je vais sur internet en tapant le nom de personnages sur google image, pour voir si tout le monde a la même vision que moi de celui ci. Et pour ce livre à chaque fois ça a été le cas. Je dirai que le livre est fluide, et que chaque fin de chapitre donne envie de continuer sur le suivant, donc de dévorer le livre. La fin du livre laisse aussi présager une nouvelle tournure toujours aussi intrigante et que je suis impatiente de découvrir.

Je ne sais pas quoi vous dire d’autre pour vous convaincre de le commencer. J’ai beaucoup lu que le premier tome n’était pas forcément apprécié car il prend du temps à  mettre l’histoire en place. Sur ce point je ne suis pas forcément d’accord, excepté pour les premiers chapitres, mais comme dans beaucoup de livres.

Pour conclure, je recommande vraiment ce livre, n’hésitez pas à commencer au moins le premier tome, car ce Fantasy jeunesse en vaut vraiment le détour.

De plus, petit bonus, je trouve les couvertures vraiment jolies, surtout celles du tome 2 & 3.

Les avez-vous lu ? Qu’en avez vous pensé ?

 

 

 

 

Publicités

2 Replies to “La passe miroir : Les fiancés de l’hiver – Christelle Dabos”

  1. Excellent livre 😊. Un pur moment de découvertes. Extrêmement bien écrit. Ça faisait longtemps. … une intrigue extrêmement bien ficelé, tellement bien décrit qu’on est immergé dans ce roman. Que du bonheur. Bravo à l’écrivaine.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s